10 premiers signes et symptômes de la grossesse

Menstruations tardives ou absentes

Nous débuterons par le signe le plus évident de grossesse – des menstruations tardives ou absentes. Après la fécondation, certaines femmes n’auront pas leurs règles, alors que d’autres pourraient avoir un cycle de menstruation beaucoup plus léger que d’habitude. C’est généralement le premier des nombreux symptômes que vous rencontrerez. Un petit conseil – assurez-vous de faire un test de grossesse et prenez rendez-vous avec votre médecin pour en être certaine.

Seins enflés et sensibles

L’un des premiers signes de grossesse est l’apparition de douleur et de sensibilité aux seins, ce qui peut survenir jusqu’à deux semaines après la conception. Oui, vous avez bien lu! Le corps féminin n’est rien de moins qu’une œuvre d’art; alors qu’il se prépare à la croissance du bébé, il commence à sécréter des taux élevés d’œstrogènes et de progestérone afin d’améliorer la croissance des canaux mammaires et la formation de cellules productrices de lait. Vos seins subiront alors certains changements, notamment des douleurs, une sensibilité et / ou une croissance. Vous remarquerez peut-être aussi l’obscurcissement de vos aréoles, la zone autour de vos mamelons. Ces symptômes disparaîtront une fois que votre corps s’adaptera à ce changement.

La fatigue

Dès la première semaine de grossesse, vous pourriez ressentir une fatigue inhabituelle. Ne vous inquiétez pas! Votre manque d’énergie est le symptôme d’une augmentation du taux de progestérone, associée à une baisse du taux de sucre dans le sang et de la pression artérielle, ainsi qu’à une augmentation de la production sanguine. Pour contrer cette fatigue, essayez de vous reposer davantage et ajoutez à votre alimentation des aliments riches en protéines et en fer. Ce duo peut vous aider à faire le plein et à réduire votre fatigue.

Nausées ou vomissements

Le symptôme infâme: les nausées matinales. Nous connaissons la lutte, Mesdames! Les nausées et/ou les vomissements au début de la grossesse sont un symptôme courant chez les femmes peu après la conception. Nous en avons toutes entendu parler, non? Mais ce que certaines d’entre vous ne savent peut-être pas, c’est que cela peut se produire à tout moment de la journée; ils ne sont pas limités à une heure précise de la journée. Super, n’est-ce pas? Certaines femmes se plaignent de nausées soudaines et de vomissements. Ceci est attendu avec les niveaux croissants d’œstrogènes dans votre corps.

Spotting et Crampes

Après la conception, l’œuf fécondé se fixe à la paroi de l’utérus. C’est ce qu’on appelle les saignements d’implantation ou de nidation, qui ont lieu une à deux semaines après la fécondation. Vous remarquerez peut-être des taches légères temporaires ou des saignements vaginaux. Pendant ce temps, les cellules qui tapissent le vagin se développent et s’épaississent, entraînant des crampes abdominales similaires aux crampes menstruelles et aux pertes vaginales.

Fringales ou aversions pour certains aliments

Ressentez-vous soudainement un besoin intense pour un certain aliment? Ou peut-être êtes-vous complètement dégoûtée par un repas qui a l’habitude de vous faire saliver? Pas besoin de paniquer, vous êtes saine d’esprit mais vous êtes aussi enceinte. Tout comme les autres symptômes énumérés, une augmentation des hormones est le résultat des envies soudaines des femmes enceintes ou de leur aversion pour un aliment spécifique. Cela peut durer pendant toute la grossesse. Heureusement, la plupart des femmes ne subissent plus ces effets après le premier trimestre, vous pourrez donc recommencer à manger votre plat préféré!

Maux de tête

Au début de la grossesse, votre corps fonctionne avec des doses plus élevées d’hormones qui provoquent une augmentation de la circulation sanguine, un changement auquel votre corps n’est pas encore habitué. Cela peut déclencher des maux de tête légers mais fréquents. Faites de l’exercice, prenez des repas bien équilibrés et reposez-vous suffisamment pour vous détendre afin de soulager vos douleurs à la tête.

Constipation

Vous pouvez blâmer la progestérone pour ça. L’augmentation d’hormones provoque la relaxation des muscles du corps, y compris les intestins. Lorsque vous ingérez des aliments, les muscles de vos intestins se relâchent, ce qui retarde le passage des aliments. La constipation peut être un effet secondaire de cette situation. Essayez de boire beaucoup d’eau et de manger des aliments riches en fibres pour soulager votre inconfort.

Sautes d’humeur

Si vous vous fâchée contre votre partenaire une seconde et que vous pleurez la seconde d’après, c’est à nouveau à cause de ces fichues hormones. Pour le dire simplement, vos émotions sont déformées. Ne vous inquiétez pas, c’est plus courant au cours du premier trimestre. Votre partenaire retrouvera la paix lentement mais sûrement.

Envies fréquentes d’uriner

Aux alentours de 6-8 semaines après la conception, vous remarquerez que votre routine de salle de bain est un peu décalée. Avec l’augmentation des hormones qui circulent dans le corps, les femmes enceintes urinent plus souvent que d’habitude. Avec l’apparition de pertes vaginales, votre pipi peut sembler trouble, c’est parfaitement normal. Si vous avez un inconfort quelconque, consultez votre médecin. Assurez-vous simplement de rester hydratée avec beaucoup d’eau!