Fini, les guerres des mères!

La majorité des mères se sont retrouvées dans cette situation. Une mère est au parc, à l’école ou à une séance de jeux avec ses enfants lorsqu’elle émet une opinion concernant la parentalité. Une autre mère est en désaccord avec elle. Et voilà! « La guerre des mères III » éclate. Ce type de comportement n’est évidemment ni sain ni bénéfique pour aucune des mères impliquées.

Nous faisons toutes notre possible pour élever des enfants heureux et en santé, mais au lieu de se supporter les unes les autres, nous nous retrouvons dans une situation de « Mère contre mère ».

Qu’est-ce que la « guerre des mères » ?

Capture

 

 

 

 

 

 

 

 

Une « guerre des mères » a lieu lorsqu’une ou plusieurs mères sont convaincues que leur manière d’élever leur enfant est meilleure que la manière dont une autre mère prend soin de son enfant. Au lieu d’être discrètement en désaccord, les mères débattent entre elles sur pourquoi leur manière d’élever leur enfant est la “meilleure”. Par la suite, les mères se retrouvent blessées et fâchées : c’est ce qui pourrait être le début d’une « guerre des mères ».

La maternité devrait être un endroit où les femmes se rassemblent et s’entraident au lieu de critiquer les choix de chacune.

Opinions opposées & différents modes de vie

How-Blogging-Can-Change-Your-Life-Confessions-Of-A-Working-Mom

 

 

 

 

 

 

 

 

Il semblerait qu’aucun sujet ne soit à l’abri des oppositions d’opinions entre mères.

Que ce soit le fait qu’une mère préfère allaiter ou donner le biberon, utiliser des couches jetables vs. des couches réutilisables, préfère l’accouchement à l’hôpital plutôt que l’accouchement à la maison, travailler à l’extérieur de la maison vs. être une mère au foyer avec les enfants, l’école à la maison vs. l’école publique vs. l’école privée : la liste est sans fin!

Ne jugez pas, encouragez!

Malgré les différentes opinions, nous tentons toutes de prendre les meilleures décisions pour notre famille. Par exemple, certaines personnes préfèrent la crème glacée à la vanille tandis que d’autres préfèrent celle au chocolat, mais les deux sont de bons choix! Le même raisonnement s’applique concernant l’éducation de nos enfants et les  décisions que nous prenons en tant que femme et, surtout, en tant que mère.

Comment éviter une « guerre des mères »

Avoir des opinions divergentes ou être en désaccord avec les choix d’une autre mère ne signifie pas qu’un choix est meilleur qu’un autre. Il y a toujours moyen de trouver un terrain d’entente. Cela peut débuter avec la réalisation que vous êtes chacune des femmes et des mères qui font ce qui est le mieux pour les circonstances de sa famille. Ce qui est le plus important de garder en tête est que les mères devraient se supporter entre elles au lieu de se rabaisser

1. Mettez-vous à la place de l’autre

Qu’importe la situation, il est souvent possible de saisir le point de vue de l’autre, ce qui peut permettre d’éviter les conflits. Une mère peut avoir une raison personnelle ou une conviction qui a influencé ce choix en particulier. Ce devrait être la norme d’avoir une conversation et de comprendre les choix de l’autre personne, même s’ils sont différents des nôtres.

2. Acceptons de ne pas toujours être d’accord!

images

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez déjà eu des discussions enflammées sur certains sujets dans votre cercle d’amies qui sont mamans, cela pourrait être une bonne idée de les mettre de côté et de les identifier comme « sujets qui ne sont pas ouverts à la discussion ». De cette façon, vous prenez la décision de ne plus discuter de certains sujets avec eux, vous accepter de ne pas être d’accord et ainsi vous préservez la paix.

3. Tenez-vous loin des commentaires blessants

Affirmer: ” Je ne pourrais jamais laisser mon enfant avec quelqu’un d’autre”, peut être blessant pour une mère qui travaille. En tant que mère, vous pouvez dire votre opinion, mais assurez-vous de le faire d’une manière attentionnée et sans attaquer l’autre. Réfléchissez avant de parler et tenter de comprendre comment cela pourrait être compris du point de vue de votre interlocutrice.

4. Soyez unies!

article-2340533-1A474BD0000005DC-395_634x531

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au lieu de se rabaisser les unes les autres concernant les différentes manières d’élever des enfants, essayons de trouver des façons de se renforcer et de se supporter entre nous. Nous faisons toutes du mieux que nous pouvons et nous accomplissons un travail exceptionnel, même si nous sommes toutes différentes. Un compliment peut faire beaucoup plus de chemin qu’un reproche.

Il n’y a pas de manuel pour mamans. Les décisions que nous prenons sont ultimement celles qui semblent appropriées pour nous et notre famille. Certaines choses qui fonctionnent très bien avec une famille peuvent de pas fonctionner aussi bien dans une autre et c’est correct comme ça.

Positionnons-nous au-dessus des « guerres des mères » et réunissons-nous en un groupe uni de femmes fortes qui comprend et accueille la féminité et la maternité.

Mettons toute cette belle énergie à se soutenir et à s’encourager entre nous et à être les meilleures mères possible. Élever une famille en santé et heureuse peut être accompli de tellement de façons différentes.

Aujourd’hui, célébrons ensemble la Journée internationale des femmes en mettant les jugements de côté et en se supportant les unes les autres.

Joyeuse Journée internationale de la femme!

Save

Save

Save

Save